Buffles d'eau

Malgré ses cornes imposantes, le buffle d’eau (Bubalus bubalis) est un animal paisible.
Il est domestiqué depuis des millénaires. Son rôle a été très important dans la vie rurale d’avant la mécanisation : grâce à lui, le paysan pouvait labourer sa rizière même dans un terrain difficile. Il pouvait aussi tirer des chariots ou transporter des charges. Et, cerise sur le gâteau il donnait aussi du lait 1.
C’est à la fois le percheron et la vache !


Originaire d’Asie, le buffle d’eau (Bubalus bubalis) 2 a été domestiqué en Inde et en Chine il y a plus de 7000 ans. De nos jours, il est élevé sur tous les continents.

Buffles d'eau
Buffles d’eau

Ce puissant herbivore, qui peut peser jusqu’à neuf cents kilogrammes et mesurer plus de trois mètres, doit son nom au fait qu’il se plaît dans les milieux humides : marais et lits de rivières où il passe les heures chaudes. Le buffle d’eau est un excellent nageur.

Mozzarella et ricotta de bufflonne de Campanie
Mozzarella et ricotta de bufflonne de Campanie

Une petite population de buffles asiatiques sauvages subsiste dans les marais et forêts du sous-continent indien et de l’Asie du Sud-Est, notamment dans les forêt de l’ouest de la Thaïlande.

À l’état sauvage, le buffle d’eau, buffle des marais, ou buffle asiatique passe la plupart de ses journées dans les eaux des forêts tropicales et subtropicales d’Asie. Le buffle du Levant (Bubalus bubalis bubalis) est une sous-espèce d’Italie du Sud, d’Europe centrale, des Balkans, d’Anatolie, du Caucase et du Croissant fertile

. Il également connu sous l’appellation de vache bufflonne ou de buffle domestique. Le buffle du Levant est réputé pour la traction, les produits laitiers dont la célèbre mozzarella de Bufflonne de Campanie , la viande, le cuir (très réputé) et le fumier.
Le buffle d’eau a été domestiqué il y a sept mille ans, principalement en Inde, en Asie du Sud-Est et en Chine. Les buffles domestiqués descendent du buffle indien sauvage (Bubalus bubalis arnee), présent du sous-continent indien à l’Asie du Sud-Est et classé en danger dans la liste rouge de l’UICN.

Buffles d'eau sauvages
Buffles d’eau sauvages

Six sous-espèces sont reconnues parmi lesquelles deux sont domestiquées :
– Bubalus bubalis arnee ;
– Bubalus bubalis bubalis, domestiqué ;
– Bubalus bubalis fulvus ;
– Bubalus bubalis kerabau domestiqué ;
– Bubalus bubalis migona ;
– Bubalus bubalis theerapati.

Avec une taille de un mètre cinquante à deux mètres au garrot, c’est un mammifère impressionnant au pelage gris noir.
En ville, les Thaïlandais utilisent le mot khwai, qui signifie buffle, comme une insulte désignant un paysan stupide. À l’inverse, le paysan estime, lui, que le buffle est un ami, quand la vache est une nourriture…

Description

Le buffle d’Asie est un grand mammifère dont la taille varie entre deux mètres quarante et trois mètres de long et de un mètre et demi à un mètre quatre-vingt-dix de haut pour un poids maximal de neuf cents kilogrammes. Le visage est étroit et long, avec des oreilles plutôt petites. Le crâne est surmonté de deux grandes cornes plus grandes que celles de tous les autres bovidés. Les bases des cornes du buffle d’Asie sont très éloignées. Elles sont lourdes avec des nervures, de forme triangulaire en coupe transversale.

 

Le buffle d’eau a des poils clairsemés longs de couleur gris cendré et noir. La queue, relativement longue, est touffue à l’extrémité. L’une des caractéristiques du pelage est une marque en forme de « V » de couleur blanche à la base du cou. Les grands sabots évasés sont très avantageux pour marcher dans la boue des terrains marécageux.

Buffle d'eau
Buffle d’eau

Le buffle d’Asie est un mammifère ruminant se nourrissant principalement d’herbes, de plantes aquatiques, de feuilles, de cultures agricoles, ainsi que d’autres types de végétation qui poussent dans ou le long des cours d’eau. il consomme deux pour cent de son poids par jour en herbes, feuillages et pousses (dix kilogrammes pour un animal de cinq cents kilogrammes).

Reproduction

Le buffle d’Asie est polygame. Pendant la saison humide, les mâles adultes recherchent les groupes de femelles et s’accouplent, puis repartent après l’accouplement.

Bufflon
Bufflon

Le cycle d’œstrus est d’environ vingt-et-un jours. La période de gestation dure entre trois cents et trois cent quarante jours. Les femelles donnent généralement naissance à un seul petit, les jumeaux étant rares. Le nouveau-né pèse de trente-cinq à quarante kilogrammes à la naissance. Il est recouvert d’un pelage variant de rouge à brun jaune. Les femelles atteignent la maturité sexuelle à environ un an et demi et restent dans le groupe maternel toute leur vie. Les mâles atteignent leur maturité à l’âge de trois ans, après quoi ils quittent le groupe maternel pour rejoindre des groupes de célibataires. Le buffle d’eau a une espérance de vie de vingt-cinq ans à l’état sauvage et de trente ans en captivité.
C’est un animal grégaire qui vit en troupeaux de dix à vingt individus dans son milieu naturel, bien que des groupes de plus de cent individus aient déjà été observés. Il est à la fois diurne et nocturne. Comparé aux autres bovidés, le buffle commun est très sensible à la chaleur. Se vautrer dans la boue contribue à refroidir l’animal. en effet l’eau dans la boue s’évapore moins vite que de l’eau seule, prolongeant ainsi la période de refroidissement. La boue le protéger également des piqûres d’insectes.

 Buffle surpris par un tigre

Dans la nature , les tigres sont les seuls prédateurs pouvant s’attaquer à cet énorme animal, même si le buffle d’eau est une proie difficile pour ce grand félin. Lorsqu’il est confronté à un tigre, les buffles d’eau se rassemblent en troupeau compact pour faire face à la menace. Cette méthode permet de chasser le prédateur qui préfère éviter un combat perdu d’avance. Les tigres traquent avec succès les animaux isolés ou malades ainsi que les juvéniles.

Quel avenir ?

Alors qu’il était utilisé traditionnellement comme animal de bât dans les rizières, le buffle d’eau est en voie de disparition, suite à la mécanisation des engin agricoles
et à l’exode des jeunes ruraux, de moins en moins nombreux pour s’occuper du bétail, à l’abandon partiel de la riziculture au profit du manioc, de la canne à sucre et du caoutchouc, des cultures qui ne nécessitent pas un labourage régulier du sol…
Malgré les efforts réalisés par certaines associations, pour préserver ces animaux, c’est un symbole de l’identité paysanne du Sud-Est asiatique qui disparaît peu-à-peu. Il a déjà pratiquement disparu des zones irriguées des plaines centrales de Thaïlande.

Labourage
Labourage

À fur et à mesure de son industrialisation, la Thaïlande a relégué à l’arrière plan l’un des symboles de son image : le buffle d’eau. Au début des années 1970, on en comptait un peu moins de sept millions de têtes. Au cours des années 90, le cheptel a connu une baisse de près de quinze pour cent, et il n’en restait, en 2 000, que moins de deux millions.
Le « tracteur paisible et amical des rizières verdoyantes de l’Asie du Sud-Est« , est victime de la progression des motoculteurs et des tracteurs mécaniques bon marché.
Le gouvernement thaïlandais a bien fait un effort pour lutter contre le déclin du buffle. Plusieurs projets d’élevage sous la conduite d’associations caritatives du Roi se sont succédés depuis 1997. Las, la population de buffles ne cesse de décroître au rythme de trois pour cent par an, et passera sous la barre d’un million dans les années 2020. Sans mesures efficaces, le buffle d’eau risque de devenir extrêmement rare en Thaïlande d’ici dix à vingt ans.
Quatre-vingt-dix pour cent des communautés agricoles possédant encore des buffles se trouvent dans le nord-est, dans les provinces irriguées par la pluie et sur les rives des cours d’eau. Malheureusement le buffle commence à se fait rare même dans ces régions.
Il faut remonter loin dans la mémoire pour se rappeler avoir vu, en Thaïlande, ces images magnifique d’enfants chevauchant un buffle nonchalant ou le conduisant à la rivière. La wot 3, un petit instrument compact, peu coûteux et joliment formé, devenu l’un des instruments de musique favori en Thaïlande, était à l’origine des jouets pour les enfants s’occupant des buffles.

Buffle et enfants
Buffle et enfants

Les buffles sont aussi abattus pour leur viande, moins chère que celle du bœuf. Désormais, quatre-vingt-dix pour cent des boulettes de viande vendues en brochettes ou en soupes sont préparées avec de la viande de buffle. Les Vietnamiens en sont très friands et les Thaïlandais en exportent au Vietnam, de façon plus ou moins légale.

Trau gac bep, plat vietnamien de viande de buffle
Trau gac bep, plat vietnamien de viande de buffle

Pour ralentir la raréfaction de l’animal dans les campagnes, les autorités font sa promotion dans le domaine du tourisme. La course annuelle de buffles de la province de Chonburi, une tradition qui remonteraient à un siècle, est mise en avant et promue par la TAT. De même que l’éléphant doit aujourd’hui attirer les touristes, le majestueux buffle, qui était jadis au cœur de l’agriculture, devra ainsi, peu à peu, devenir une simple attraction…

Course de buffles annuelle de Chonburi
Course de buffles annuelle de Chonburi

Thaïlande s’écarte de ses racines rurales et ses anciennes traditions sont reléguées à des images d’Épinal.

Le signe du zodiaque chinois

Le Buffle est un signe astrologique chinois.
Les années du buffle sont : 1925, 1937, 1949, 1961, 1973, 1985, 1997, 2009, 2021.

Signe astrologique chinois
Signe astrologique chinois

Le Buffle occupe la deuxième position dans le zodiaque chinois. Les douze animaux du zodiaque sont, dans l’ordre : le rat, le buffle, le tigre, le lapin (le chat au Vietnam), le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. L’année du buffle revient donc tous les douze ans.

Classification

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Artiodactyla
Famille Bovidae
Sous-famille Bovinae
Genre Bubalus
Espèce Bubalus bubalis

Footnotes

  1. Le lait de bufflonne représente 13 % de la production laitière au niveau mondial (83 % de la production laitière est produit par les vaches, 2 % par les chèvres, 1 % par les brebis, 0,3 % par les chamelles et le reste par les équidés et les yaks). Plus de 95 % de la production mondiale de lait de bufflonne vient d’Asie. L’Inde, le Pakistan, la Chine, l’Égypte et le Népal en sont les plus grands producteurs. L’Inde et le Pakistan produisent plus de lait de bufflonne que de lait de vache.On en trouve en Europe du Sud comme en Italie où est produite la fameuse mozzarella au lait de bufflonne. Le lait de bufflonne est deux fois plus riche en matières grasses et en protéines que le lait de vache.
  2. buffle d’eau (Bubalus bubalis) – ควาย (khwai) กระบือ (krating)
  3. La wot – โหวด

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *